Avant d’être un métier, compositeur est un état, d’ailleurs de nombreux compositeurs ne vivent pas de leur art. En ce qui me concerne je n’attends pas qu’il y ait une commande pour composer mais nombreuses de mes oeuvres sont stockées dans mes disques durs et seront utilisées ou pas.

Je suis compositeur membre sociétaire de la SACEM depuis 1981, avec un répertoire qui va de la chanson à la musique néo-classique en passant par la composition électronique. Vous ne trouverez sur Youtube que quelques-unes de mes créations instrumentales. J’ai énormément travaillé dans le domaine de la chanson mais depuis plusieurs années je me consacre principalement à la composition musicale pour l’image, les spectacles, les chorégraphies et les tournois de chevalerie. Je travaille la composition à partir des scénarios et en collaboration étroite avec les metteurs en scène ou les réalisateurs. Mes maîtres dans cet exercice sont John Williams, James Horner, Hans Zimmer, James Howard Newton, Danny Elfman, Alexandre Desplat qui composent essentiellement pour le cinéma et qui ne manquent pas de m’inspirer.

Etre compositeur professionnel à notre époque est encore vu comme quelque chose de marginal. Pourtant c’est un métier à part entière avec un statut, des heures de travail, des clients qui ont des exigences. Outre l’aspect passionnant qu’est le travail de l’art, un compositeur doit démarcher, convaincre, négocier, il est sa propre entreprise et, comme tout chef d’entreprise, il est confronté aux contraintes administratives, juridiques et comptables. Il doit également s’accommoder des politiques culturelles. Mais bien souvent ces contraintes lui sont contre nature.

La Chanson

Quand il est question de construire une musique sur des paroles, le compositeur doit respecter certaines règles, entre autres le style et le son souhaités par l’artiste ou par son producteur.

L’Image

En principe, l’idée d’une composition musicale m’arrive à la lecture du scénario. A partir de là, je propose soit un thème principal que je vais exploiter par des variations, soit différents thèmes en fonction des scènes. Le plus souvent les esquisses sont réalisées au piano.

L’étape suivante se passe dans mon studio où cette fois je travaille sur le son grâce au logiciel Logic-Pro, des plugins et des samples. Les mêmes thèmes sont cette fois traités sur le plan sonore et parfois orchestrés. Quand les budgets le permettent j’enregistre des musiciens en live qui pourront parfois être soutenus par des machines.

Le métier de compositeur a sérieusement évoluée. Elle est loin l’époque où il fallait écrire ses partitions à la main et attendre l’enregistrement studio pour entendre l’œuvre finalisée. Aujourd’hui le home-studio est l’outil indispensable à tout compositeur, avec ses nouveaux outils les combinaisons sont quasiment illimitées, nombre de pistes, équaliseurs, compresseurs, limiteurs, reverbs, harmoniseurs et autres effets aux qualités insoupçonnables.

Serge ANDRE - Compositeur indépendant - Arrangeur

Contactez-moi!